16 octobre 2017 - 16:15 |

Un centre dédié à la cire d’abeille au Sénégal pour doper les exportations

Un centre de transformation de la cire d’abeille à Mbao au Sénégal sera construit sur financement de la coopération japonaise pour un coût de FCFA 45 millions (€69 000). Un centre qui contribuera à augmenter la production apicole, les exportations de cire d’abeille et à professionnaliser la filière.

Dans le cadre du Programme d’appui au développement de l’apiculture (PADA), le Sénégal ambitionne d’exporter 100 tonnes de cires d’abeilles dans les dix prochaines années.

« L’exploitation de la cire d’abeilles connaît actuellement un essor au Sénégal. Après des tests fructueux effectués au centre de Mbao, suivi de l’exportation l’an dernier, d’une quantité équivalente à 5 tonnes, ce produit tend à remplacer sinon à égaler le miel en terme de valeur commerciale. Avec la mise en œuvre du Pada, il est escompté une amélioration de leur valeur marchande », a exposé la directrice des Industrie animales au ministère de l’Elevage et des productions animales, Fat Cheikh Ndione Sané, lors de la signature le 13 octobre de l’accord entre l’ambassade du Japon et l’Union nationale des apiculteurs du Sénégal.

Outre la construction du centre, le Japon financera également une formation technique à 500 femmes de la région de Dakar.

« La demande de cire d’abeilles sur le marché international, y compris le marché au Japon, augmente de plus en plus. La cire d’abeille est, en effet, un produit naturel très utile dans les industries cosmétiques et pharmaceutiques ainsi que pour la fabrication de bougies », a indiqué la chargée d’affaires à l’ambassade du Japon au Sénégal, Keiko Egusa.

Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +