10 janvier 2022 - 17:50 |

Le Nigeria introduit une taxe sur les boissons gazeuses et sucrées

Le gouvernement fédéral du Nigeria a annoncé l'introduction d'un droit d'accise de 10 nairas ($0,024) par litre sur toutes les boissons non alcoolisées, gazeuses et sucrées du pays. Une taxe introduite pour décourager la consommation excessive de sucre dans les boissons, qui contribue au diabète, à l'obésité et à d'autres maladies mais aussi pour augmenter les droits d'accise et les recettes pour les dépenses liées à la santé et d'autres dépenses essentielles a affirmé  la ministre des Finances, du budget et de la planification nationale, Zainab Ahmed.

La Manufacturers Association of Nigeria (Man) a vivement réagi à cette décision estimant qu’elle était contre-productive. Dans un rapport consulté par Punch, Man indique que si le gouvernement pourrait percevoir des recettes supplémentaire de 81 milliards de nairas sur les droits d'accise sur les boissons gazeuses entre 2022 et 2025, il pourrait aussi  perdre 197 milliards de nairas au cours de la même période sur d'autres taxes, comme la TVA,  et sur l’impôt sur le revenu des sociétés des fabricants de boissons non alcoolisées. En outre, l'introduction de droits d'accise entraînerait une perte de revenus des ventes pouvant atteindre 1,9 milliard de nairas entre 2022 et 2025.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +