19 avril 2021 - 17:03 |

Le Nigeria ferme l'accès aux devises au sucre et au blé

La Banque centrale du Nigeria a annoncé vendredi dans un tweet qu’il ne serait plus possible d’obtenir des devises pour importer du sucre et du blé et ce, afin de préserver ses réserves en devises.

Un appel a ainsi été lancé par la banque : « Le sucre et le blé entrent dans notre liste de restrictions d’accès aux devises. Nous devons travailler ensemble pour produire ces produits au Nigeria plutôt que les importer. »

Ceci rappelle la mesure prise en août 2019 par la banque centrale interdisant aux importateurs de lait l’accès aux devises. A noter que face au tollé que ceci avait suscité, six entreprises avaient reçu l’autorisation dérogatoire d’importer.

Rappelons que l’inflation a touché en mars son niveau le plus élevé en quatre ans, notamment à cause de l’envolée des prix des produits alimentaires (lire nos informations : Encore 23% de hausse des produits alimentaires au Nigeria en mars). Vendredi, la monnaie nigériane, le naira, est tombée à 437,62 pour un dollar US suite à des ventes à terme en décote de devises à des investisseurs étrangers.

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non
Matières premières: 
Énergies renouvelables: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +