24 mars 2022 - 16:57 |

De nouvelles mesures au Bénin pour lutter contre l'inflation alimentaire

Le gouvernement du Bénin a pris hier en conseil des ministres toute une série de nouvelles mesures afin de contenir l’inflation notamment sur les produits alimentaires.

 

Ainsi, pour une période de trois mois, il a été décidé de la poursuite de l’application d’un taux forfaitaire libératoire de TVA sur le riz importé., ce qui permet au sac de 50 kg de riz ordinaire à Cotonou de passer de FCFA 20 500 à FCFA 18 450. Les huiles végétales importées ou produites localement sont exonérées de TVA sur. Et le communiqué de préciser que les prix à Cotonou passent donc de FCFA 30 000 à 25 424 pour l’huile de coton locale, de FCFA  27 500 à 23 305 pour l’huile de palme raffinée locale, de FCFA 27 500 à 23 305 pour l’huile de palme raffinée importée.

 

La farine de blé importée ou produite localement est également exonérée de TVA, le sac de 50 kg passant respectivement de FCFA 25 000 à 20 000 et de FCFA 23 500 à 19 915 à Cotonou. « Ce qui justifie le maintien du prix du pain à FCFA 125 la baguette de 160 g et FCFA 150 celle de 200 g », est-il précisé.

 

Il est décidé d’un abattement de 50% sur le prix du fret maritime et de 2/3 pour le fret aérien pour le calcul des droits de douanes à liquider, ce qui « permet de réduire les droits de douanes sur l’ensemble des produits importés et de baisser leurs prix de vente aux consommateurs. »

 

L’Etat rappelle, dans son communiqué les mesures déjà prises en début d’année sur les produits alimentaires, à savoir le renoncement partiel à la TVA sur le riz importé ainsi qu’à toutes taxes sur le riz et les jus de fruits produits au Bénin.

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +