02 octobre 2015 - 09:30 |

Nouvelle donne sur la route de la noix de cajou

L'Inde aurait dépassé les Etats-Unis comme premier consommateur mondial de noix de cajou, selon le vice-président du Conseil indien de la promotion à l'exportation du cajou (Cepci), P. Sundaran. Si les Etats-Unis demeurent la première destination à l'export de l'industrie du cajou, l'Inde est devenu son propre premier marché

La production indienne de noix de cajou brutes est de 8,5 millions de tonnes (Mt) sur une disponibilité totale (dont les importations) de 17 Mt de noix, de laquelle  environ 3,75 Mt d'amandes sont produites. Sur ces 3,75 Mt, 1,25 Mt est exportée et le reste est consommé en Inde, explique P. Sundaran à l'occasion d'un conclave de 3 jours organisé à Kochi et qui s'est achevé mercredi.

Pour l'industrie indienne de la transformation, il est aujourd'hui plus intéressant de vendre sur le marché local où le kilo est à 500 roupies le kilo qu'à l'export, à Rs. 221-240 ($ 3,35-3,65) le kilo.

Sur le marché indien, les noix de cajou sont essentiellement consommées par l'industrie de la biscuiterie et confiserie. "Ces 10 dernières années, la croissance annuelle moyenne de la consommation en Inde a été de 8,6% alors qu'aux Etats-Unis elle baissait de 4,1% à 2%", selon RK Bhoodes, président de la Fédération de l'industrie indienne de la noix de cajou.

Une industrie indienne qui se trouve confrontée à une hausse de 40% du prix de la noix brute en un an, à $ 1 750 la tonne actuellement. Outre la hausse du prix, les autorités indiennes ont réduit l'incitation à l'export à 2% contre 5% auparavant, sans oublier la hausse des salaires dans l'Etat de Kerala, un Etat majeur sur la scène de la noix de cajou en Inde. "La plupart des industries se mécanisent maintenant pour réduire les  coûts", explique P. Sundaran.

Mots-clés: 
Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +