21 février 2019 - 14:22 |

Lancement de la campagne de commercialisation du cajou en Côte d'Ivoire

La campagne 2019 de commercialisation de la noix de cajou a été lancée hier, à Abidjan, par le président du conseil d'administration du Conseil du coton et de l'anacarde (CCA), Mamadou Bamba (lire nos informations Chute de 25% du prix minimum garanti du cajou en Côte d'Ivoire).

"La campagne 2019 doit permettre de tirer les leçons de la dernière campagne, afin de consolider les acquis de la réforme, en mettant davantage l'accent sur l'amélioration de la qualité marchande et le renforcement des mesures incitatives pour l'augmentation du taux de transformation locale", a-t-il déclaré.

Il avait au préalable rappelé que le "prix bord champ plancher" avait été fixé à FCFA 375 le kilo "de noix de cajou bien séchées, bien triées, exemptes de matières étrangères", précisant que " le prix bord champ est un prix plancher minimum en dessous duquel aucune transaction commerciale n'est autorisée".

Ce prix avait été annoncé en Conseil des ministres le 6 février, en forte baise par rapport aux FCFA 500 de la campagne 2018 . "La campagne 2018 de commercialisation de la noix de cajou s'est déroulée dans une conjoncture internationale défavorable marquée par des difficultés de commercialisation, une baisse généralisée des prix bord champ et un rallongement des périodes de commercialisation dans l'ensemble des pays de la sous région", a-t-il poursuivi hier.

L'année dernière, la Côte d'Ivoire a produit environ 800 000 t de noix brutes, au premier rang mondial des producteur de la noix depuis 2016.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +