04 janvier 2017 - 11:30 |

Le bouleversement sucrier en 2017 avec la fin des quotas UE

A partir du 1er octobre 2017, la production et les exportations de sucre dans l'Union européenne (UE) ne seront plus limitées, de même que la production d'édulcorant à base d'amidon (comme les sirops de glucose-fructose), rappelle Processalimentaire.com. Les industriels pourront également produire des sirops d'inuline, ce que les quotas interdisaient.

Globalement, la production de sucre à base de betterave devrait augmenter, écrit notre confrère dans son édition d'hier. Ceci devrait impacter favorablement notamment le nord de la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Pologne, qui sont actuellement les plus gros producteurs en Europe.

Les sucriers ont d'ailleurs bien anticipé la fin des quotas, précise le magazine spécialisé : les acteurs majeurs comme Tereos et CristalCo ont réorganisé leurs activités pour tirer au mieux profit de cette opportunité, avec des rachats qui se succèdent, peut-on lire sur Processalimentaire.com.

La fin des quotas sucriers et la mise en place des accords de libre échnage entre l'UE et l'Afrique devraient fortement impacter les marchés du sucre en Afrique de l'Ouest (lire nos informations et l'interview de Benoit Coquelet de Somdiaa).

Pays: 
Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +